Danses folkloriques d’Argentine

Même si dans l’inconscient collectif, l’Argentine est associée au tango, ce dernier n’est dansé qu’à Buenos Aires, tandis que le reste du pays vit au rythme du folklore.

Danses Folkloriques d'Argentine
Celui-ci trouve ses origines dans l’influence des missionnaires européens et esclaves africains au cours du XVIe siècle. L’ensemble de ces danses est généralement pratiquée lors de célébrations ou fêtes religieuses.

La danse et la musique font partie intégrante de la culture traditionnelle argentine et est propre à chaque région. De plus, les costumes, les foulards et les instruments sont à part entière indissociables du folklore.

Selon la tradition, les femmes sont accoutrées de longues robes et de chemisier et les hommes dans le style du gaucho. Les principaux instruments du folklore sont la guitare, le bombo (tambour), la caja (caisse) ou la quena (flute), notamment.

Avec un mélange ethnique et des influences intercontinentales importantes, il existe plus d’une centaine de danses folkloriques en Argentine. En voici les plus représentatives.

Carnavalito
Le Carnavalito est une danse traditionnelle originaire de l’altiplano, née avant l’arrivée des colonisateurs européens. De nos jours, elle se pratique dans le Nord-Ouest argentin et en Bolivie pendant les festivités religieuses. Elle se danse en couple ou en groupe d’hommes et de femmes, costumés d’habits traditionnels andins sous le son des instruments à vents, à cordes et à percussion. La musique est rythmée et très joyeuse.

Malambo - Licence CC - Flickr Sebastian LLari
Malambo
Né dans la Pampa en au début du XVIIe siècle, le Malambo est une danse spectaculaire rythmée et très physique pratiqué uniquement par des hommes. Les chorégraphies sont des jeux de pas, aux tempos rapides, cadencés aux bruits des claquettes et de leurs lassos. Les instruments qui l’accompagnent sont le bambo legüero et les guitares. Les danseurs sont habillés en gauchos et en fonction des régions, le Malambo est dansé de différentes manières.

Chamamé-Licence-CC-Flickr-Ministerio-de-cultura
Chamamé
La danse traditionnelle Chamamé tient ses origines dans le nord-est de l’Argentine et plus précisément dans la région de Corrientes, dans le Litoral (Nord-est argentin), où elle est considérée comme un emblème de la tradition locale. Ses influences proviennent des indiens guaranis et des pays de l’Europe du sud et de l’est. Par la suite, la danse a évolué avec les cultures amérindiennes, africaines et caribéennes. Ce folklore se caractérise par la pratique de l’accordéon et un contact physique entre les partenaires. Son style s’est répandu dans les frontières voisines au Brésil et au Paraguay.
Bailecito
Le Bailecito a été apporté par les migrants européens et s’est mélangé aux coutumes incas. Ce mélange ethnique est né en Bolivie et a fini par traverser la frontière argentine. Chaque région y apporte sa touche d’authenticité. Il se danse en couple avec un jeu de foulard romantique. Les textes des musiques évoquent les aléas de la vie quotidienne.

Pericón
Le Pericón est un folklore typique de la pampa argentine qui s’est répandu au Chili, en Uruguay et  au Paraguay. Cette danse très élégante a le rythme d’une valse lente et se pratique notamment avec un foulard. Elle se danse généralement en couple, au nombre de 8, mais il peut varier en fonction des régions et de l’événement.

la chacarera argentine
Chacarera
La Chacarera est l’un des folklores argentin les plus représentatifs. Cette coutume est originaire du Nord du pays avec des influences européennes. Ses principales particularités sont son rythme joyeux, ses claquements de doigts et son pas symbolique, le zapateo ! Les pas sont cadencés en jeux de jambes et claquettes au son des instruments à cordes et du bombo. Son style s’est diffusé à travers l’ensemble du sous-continent.

La Cueca
Cueca
La Cueca est une danse en binômes, d’origine chilienne et est également dansée en Argentine, Bolivie, Colombie et Pérou. Ce folklore est un métissage de danses espagnoles. Elle représente la séduction d’un cavalier pour une femme. Un jeu de conquête amoureuse se met alors en place, sans se toucher, avec des foulards. Ce folklore est accompagné de plusieurs voix, d’instruments à cordes et à percussions. En 1979, la Cueca est devenu la danse officielle du Chili.
Zamba
La Zamba est l’un des folklores les plus connus en Argentine, originaire du Pérou. Elle représente une danse galante, sensuelle avec également un jeu de foulard entre les deux partenaires. C’est une des danses les plus appréciées et pratiquées d’Argentine. En fonction d’où elle se danse, son rythme peut être plus ou moins rapide.

Gato
Danse typique de Rosario, le Gato est une danse folklorique très similaire à la Chacarera où l’ordre des pas varie. Elle est vivante, rythmée et élégante.

Feria de Mataderos
La huella
Cette danse date du XIXe siècle et se pratique principalement en Argentine, même si elle est également dansée dans les pays voisins comme la Bolivie, le Chili et l’Uruguay. Sa particularité est que les partenaires ne sont liés qu’avec le contact des mains. Cette danse se pratique de façon lente, élégante et harmonieuse. Elle est exceptionnellement réalisée lors d’événements folkloriques mais ne fait plus partie des danses quotidiennes.

PLUS D'INFO SUR L'ARGENTINE

EXEMPLES DE CIRCUITS

CRÉEZ VOTRE VOYAGE SUR MESURE

1) Remplissez notre formulaire et l'un de nos conseillers voyages prendra contact avec vous.

2) Grâce à notre connaissance du terrain nous vous proposons des circuits personnalisés et hors des chemins traditionnels.

3) Nous vous accueillons dès votre arrivée sur place.

4) Vous bénéficiez d'un suivi et d'une assistance 7j/7 et 24h/24 durant votre séjour.

error: Content is protected !!