Voyager en Argentine en septembre

Avec ses 3450 kilomètres de long, l’Argentine propose des paysages et des expériences uniques à chaque période de l’année. Il faut juste s’assurer de bien choisir son moment selon sa destination rêvée, entre les Puerto Iguazú et Ushuaia, les montagnes multicolores de la Cordillère andine et les volcans et glaciers de la Patagonie. Les conseils de notre équipe.

Voyager en Argentine en septembre

C’est le début du printemps, une des meilleures saisons pour découvrir Buenos Aires qui commence à se parer de la belle couleur violette de ses jacarandas, arbre planté tout le long de ses avenues.

Les jours sont plus long et la température moins fraiche dans les altitude de l’Altiplano andin. Septembre est une saison privilégié pour explorer les hautes vallées et la puna dans la Noroeste.

En Patagonie, on est en pleine saison pour l’observation des baleines et au début pour celle des manchots de Magellan. Ceux-ci forment la plus grande colonie de la façade Atlantique à Punta Norte, au nord de la Péninsule Valdés, et à Punta Tombo, plus au sud. La région des Lacs et des Volcans reste fraiche, mais les routes sont de nouveau accessibles pour explorer.

Bodega Carinae à Mendoza

Lors de la 1ère semaine de septembre, Expo Vinos y Bodegas accueille les amateurs de vin au grand salon d’exposition de la Rural, dans le quartier porteño de Palermo. C’est l’occasion de mettre un visage de producteur sur ses étiquettes préférées, et de découvrir les meilleurs nectars du pays.

Ostensions pélerinage de Lujan. Crédits Municipalidad de Luján

La deuxième semaine de septembre, la fête du Señor y de la Virgen del Milagro attire des foules de pèlerins qui descendent à pied de tous les villages de l’altiplano pour se présenter devant leurs statues vénérées à la cathédrale de Salta. Un moment d’intense émotion, marqué par des résurgences folkloriques très démonstratives.

Le dernier we de septembre, c’est le pèlerinage des Gauchos à Notre-Dame de Lujan. Depuis 1964, des milliers de cavaliers se retrouvent en procession pour rejoindre Lujan où ils déposent souvent une promesa devant la Vierge, vœux qu’ils réaliseront en échange de la réalisation de leurs prières.

Foire d’art contemporain de Buenos Aires

Anciennement ExpotrasTiendas depuis 2001, la foire d’art contemporain argentin s’appelle EGGO depuis 2012. Elle est organisée chaque année par l’AGGA (Association Argentine de Galeries d’Art) où galeristes, collectionneurs, conservateurs et agents mettent en scène des centaines d’artistes. Une initiative qui commence à essaimer en province, avec une édition à Cordoba.

La dernière semaine de septembre, la Semaine de l’Art organise depuis 2005 de nombreuses visites et conférences autour des expositions de Buenos Aires. Elle permet de découvrir les ressources inépuisables des musées, centres culturels et galeries de la capitale.

error: Content is protected !!