La Casa Rosada, le palais présidentiel argentin

Siège du gouvernement, la Casa Rosada située sur la Place de Mai, est le symbole du pouvoir argentin.

 

Un peu d’histoire

Palais du Gouverneur 1868

Tout commença en 1594 lorsque le gouverneur Fernando Ortiz de Zarate fit construire la forteresse royale Don Juan Baltasar d’Autriche. À l’origine siège des gouverneurs et vice-rois d’Espagne, il accueilli après l’indépendance le premier président de la République argentine, Bernardino Rivadavia.

Peu à peu abandonné puis partiellement démoli, le fort fut remplacé en 1850 par la nouvelle douane de l’architecte britannique Edward Taylor. À partir de 1862, celle-ci devint le palais du gouvernement et c’est sous le mandat de Domingo Faustino Sarmiento que le monument prit sa couleur rose si caractéristique. La légende raconte qu’elle résulte d’une fusion symbolique imaginée par le président entre le blanc représentant les Unionistes et le rouge, couleur des Fédéralistes. En réalité la couleur rose, fabriquée en mélangeant de la peinture à la chaux avec du sang de bœuf, était très utilisée en Argentine durant le XIXe siècle. A cette époque, et plus précisément en 1878, fut construit à côté le palais des Postes, sur le reste des ruines de la forteresse.

Les deux bâtiments furent enfin réunis en 1894 par l’architecte italien Fransisco Tamburini au moyen d’un arc imposant qui constitue aujourd’hui l’accès sur la rue Balcarce et l’entrée principale du palais. Ce nouvel ensemble éclectique exclusivement dédié à l’autorité gouvernementale, mêle des éléments des deux anciens monuments, avec l’expression classique caractéristique de Tamburini.

 

Et maintenant suivez le guide…

Casa Rosada, Buenos Aires

En entrant dans le vaste hall d’entrée vous serez tout d’abord accueilli par des Grenadiers en tenue traditionnelle. Ces derniers vous feront découvrir les merveilles de cet imposant édifice, de l’ascenseur présidentiel et son étonnante banquette en velours au patio d’honneur, celui des palmiers, au milieu duquel trône une fontaine française.
En gravissant l’escalier d’honneur, vous découvrirez différents salons, dont l’un est entièrement dédié aux femmes. Dans ce dernier vous pourrez apprécier une émouvante exposition de portraits photographiques de femmes argentines ayant marqué l’histoire du pays.

Casa Rosada, Buenos Aires
Les différentes influences européennes sont bien visibles dans les trois salons de réception (Blanc, Nord et Sud). Le premier reçoit les cérémonies importantes telles que les passations de pouvoir, les signatures de traités internationaux ou encore les réceptions des ambassadeurs. Vous pourrez également accéder au salon présidentiel et saluer la foule depuis le mythique balcon surplombant la Plaza de Mayo. Après une agréable traversée de la Galerie des vitraux, la visite s’achève dans le hall d’honneur où sont exposés les bustes des anciens présidents. La sortie se fait par l’esplanade d’accès des voitures officielles, même si les présidents viennent depuis longtemps de la résidence d’Olivos à la Casa Rosada en hélicoptère.

 

Le musée du Bicentenaire

Fête du bicentenaire, Casa Rosada

En sortant de la Casa Rosada n’oubliez pas de faire un tour au musée jouxtant le palais, dont l’entrée se fait au 219 rue Hipolito Yrigoyen.

Inauguré en 2011, il retrace 200 ans d’histoire de l’Argentine, de la révolution de mai 1810 à l’actuelle présidence de Cristina F. Kirchner. Toutes les périodes historiques clés et les mandats présidentiels y sont présentés. Une visite incontournable, donc, pour ceux qui souhaiteraient approfondir leurs connaissances de l’histoire politique du pays.

Construit au niveau des fondations du fort datant du XVIII siècle et des galeries de l’ancienne douane Taylor, vous pourrez en admirer les vestiges tout au long de votre visite au milieu d’œuvres d’art et d’objets ayant appartenu aux différents présidents. Ne ratez pas la célèbre fresque Ejercicio Plástico (1933) (Exercice Plastique) de l’artiste mexicain David Alfaro Siqueiros, qui est internationalement reconnue comme une œuvre symbolique de l’art latino-américain. Par ailleurs, des expositions temporaires à caractère historique ou artistique y sont régulièrement organisées.

Musée du Bicentenaire de l'Argentine

Informations pratiques :
Adresse : Balcarce 50.
Horaires d’ouverture : samedi, dimanche et jours fériés de 10h à 18h. Visite guidée d’une heure en espagnol, en portugais ou en anglais.
Horaires d’ouverture du museo del bicentenario : du mercredi au dimanche et les jours fériés sauf le 1er janvier, le vendredi saint, le 25 décembre et le 1er mai.
D’avril à novembre de 10h à 18h.
De décembre à mars de 10h à 19h.Plus d’information sur le site officiel de la Casa Rosada et du Museo del Bicentenario.

 

error: Contenu est protégé.