Voyage 1 mois en Argentine

L’Argentine est le pays rêvé pour passer un mois complet de vacances sans peur de tourner en rond. En effet, sa superficie immense, qui équivaut à 5 fois la France, offre une grande variété de paysages et de spectacles naturels hors du commun.

 

Ischigualasto

Un mois de voyage pour découvrir l’Argentine est une excellente durée ! Néanmoins, dans ce pays andin si vaste, le nombre de lieux exceptionnels est considérable. L’Argentine compte, par exemple, 35 pars nationaux, sans compter les réserves nationales, provinciales, les aires protégées… Certains voyageurs veulent voir tous les hauts lieux d’intérêt du pays, dans le temps imparti. D’autres au contraire, veulent prendre le temps de connaître chacune des régions élues et faire de belles rencontres. Ils ne veulent pas refaire les valises tous les jours. Toutefois, quelle que soit la manière de voyager, dans le cas de l’Argentine, il faudra faire des choix de régions et de lieux à visiter. Nous vous invitons pour cela à visiter notre section l’Argentine par régions.

 

 

La préparation du programme de voyage

La préparation du programme de voyage

Notre équipe sera heureuse de vous conseiller en écoutant d’abord vos souhaits et intérêts particuliers. Puis, elle construira le meilleur parcours possible en tenant compte de tous les paramètres : attraits spécifiques, type d’hôtel souhaité, durée disponible, saison du voyage, longueur du jour, ouverture des sites, jours fériés locaux, logique des itinéraires, horaires d’affluence à éviter, meilleure orientation du soleil pour les panoramas majeurs, kilométrage de chaque étape, durée moyenne des visites, type de route, reliefs de l’étape, restrictions et dangers à signaler, coïncidences avec les fêtes traditionnelles locales, back up météo, formalités administratives, etc. Un bon itinéraire de voyage ne s’improvise pas ! On passe à côté de belles expériences si l’on le prépare trop superficiellement.

 

Une sélection parmi 14 régions intéressantes

Une sélection parmi 14 régions intéressantes

Avec 4 semaines disponibles, beaucoup optent pour une sélection de régions à joindre entre elles grâce aux vols domestiques. Hélas, il existe peu de vols directs entre les provinces. Il faut souvent repasser par Buenos Aires et en conséquence, perdre une journée entière. Un itinéraire doit si possible se construire en tenant compte des vols directs provinciaux. On dénombre 14 régions intéressantes en Argentine. Le nombre de combinaisons entre régions est donc immense. Les zones les plus visitées en Argentine sont Iguaçu, El Calafate & El ChaltenValdès et Ushuaia. Viennent derrière le Noroeste (Salta, Jujuy, Catamarca), Misiones (missions jésuites), Esteros del Ibera (safaris animaliers), Mendoza (vins et cordillère), Cordoba (estancias jésuites), San Juan (Ischigualasto), La Rioja (Talampaya), lacs & volcans de Patagonie (Bariloche, Villa La Angostura, San Martin), Côte Atlantique (Bahia Bustamante et Puerto Deseado) et Terre de Feu. Devant cette multitude d’options toutes intéressantes, il faut faire des choix. Si l’on veut trop en faire, on passe un jour sur trois dans les transferts et aéroports ! En outre, un séjour trop court dans une région fait le pari risqué d’une bonne météo. Mieux, vaut prendre un peu de temps à chaque étape !

 

Nord de l’Argentine en hiver austral… Et Patagonie en été

Nord de l'Argentine en hiver austral

L’Argentine vaut deux voyages ! En fait, cela est même recommandé afin de se trouver à la meilleure saison pour visiter le nord ou bien inversement le sud. Pour le Noroeste, Esteros del Ibera et Misiones la meilleure saison est en hiver (juin à août), bien que le printemps et l’automne aient aussi leurs avantages. Pour le Centre (Cuyo, Cordoba,…) et la Patagonie, l’été austral est le plus agréable sur le plan climatique. Mais, le printemps et l’automne conviennent aussi très bien. En conclusion, le mois de novembre et le mois de mars sont des périodes où vous pouvez visiter nord + sud. La thématique animalière a aussi ses saisons : un programme Péninsule Valdès – Esteros del Ibera sera différent selon la période. Au final, le pays étant si vaste et les points d’intérêt si nombreux, que nous préférons recommander 2 voyages pour mieux découvrir l’Argentine !

 

La Route 40 argentine, dans son intégralité

La Route 40 argentine, dans son intégralité

Quand on dispose d’un mois on pense tout de suite à la possibilité de parcourir la célèbre Route n°40 depuis La Quiaca jusqu’à Ushuaia. En réalité, la route 40 s’arrête à la fin du continent, à Gúer Aike, un hameau situé juste au sud du port de Rio Gallegos. La distance est de 4.900 km, auxquels il faut ajouter 600 km si vous souhaitez aller jusqu’à Ushuaia, soit 5.500 km au total. Pour l’intégralité, sans faire la course, il faut compter 42 jours, en négligeant encore certaines étapes ou thématiques. Dans ce modèle, par exemple, circuit Route 40 en Autotour, on passe très rapidement à Mendoza, pas de visite de bodegas. En outre, par expérience, les voyageurs qui suivent l’intégralité de ce modèle ne font pas 5500 km de distances, mais plutôt 13 à 14.000 km soit plus du double ! Il faut, en effet, bien sortir de la route pour aller voir tous les lieux d’intérêts, explorer les parcs, faire le tour d’une lagune, rejoindre un site archéologique, aller se relaxer dans des thermes, laisser aller sa curiosité, se perdre de temps en temps, enfin rejoindre chaque soir l’hôtel réservé.

 

Une partie seulement de la route 40

Une partie seulement de la route 40

Il est possible de raccourcir la route n°40à 30 jours. Mais en conséquence, certaines étapes en voiture vont être très longues et vous ne profiterez pas de lieux intéressants à côté desquels vous aller passer. La solution est de ne faire que partiellement la Route n°40.
– Il est possible, par exemple, de prendre un bus couchettes entre Mendoza et Bariloche. Celui-ci fait le trajet en une nuit par une route droite et plate longeant les Andes !  En s’attardant quand même un peu dans la zone des lacs, vous économiser 3 à 4 nuits.
– Vous pouvez également renoncer à la Terre de Feu et à Ushuaia et économisez ainsi 4 journées.
– Notre exemple d’itinéraire quitte la route 40 après El Calafate pour une escapade dans le parc national chilien Torres del Paine. Si vous décidez de rester purement « argentin » et « route 40 », sans le Paine, vous gagnez encore 2 pleines journées.
En conclusion, avec quelques sacrifices, il est donc possible d’adapter la route 40 aux 30 jours dont vous disposez.

 

Programme combinant 2 pays

Programme combinant 2 pays

La disponibilité d’un mois donne aussi la latitude d’explorer deux pays. Cette option a l’avantage de ne pas devoir prendre trop de vols domestiques. Il est possible par exemple de faire un parcours en boucle en Patagonie Nord Argentine + Chili. Ne pensez pas que c’est répétitif car la nature est de type assez différent entre les vallées. Chaque montagne, chaque volcan, chaque parc est une curiosité unique. L’influence de l’océan Pacifique a créé une nature bien dissemblable à celle qui se trouve à l’est des Andes, du côté de l’Argentine. Au Chili même, le parc Conguillio possède une forêt caducifoliée, et Pucon la région juste voisine possède une forêt de type sempervirent. Changeons de région, le circuit mixte le plus fréquent est une combinaison El Calafate – Torres del Paine. Dans le nord, le Noroeste argentin se marie avec San Pedro de Atacama. La Bolivie n’est pas en reste car elle se combine avec tous ses voisins !

error: Content is protected !!