Le Chili et l’Argentine en 3 semaines

Chacun d’un côté de la Cordillère des Andes, le Chili et l’Argentine sont séparés par une frontière terrestre de 5150 kilomètres. En trois semaines, vous avez le temps d’explorer les régions les plus contrastées. Mais il est important de faire des choix pour ne pas passer à côté de l’essentiel. Prendre le temps de savourer les paysages et les rencontres au fil de votre voyage s’avère une stratégie beaucoup plus satisfaisante que courir d’un bout à l’autre de ces deux pays qu’il vous serait impossible de connaître dans leur totalité.

 

Nord-Ouest argentin / San Pedro de Atacama

Puna argentine
Direction Salta, la porte d’entrée vers la région du Nord-Ouest argentin. Ceux qui le souhaitent peuvent se plonger dans la culture folklorique andine, au rythme des peñas, salles où l’on déguste des ragoûts de lama en admirant les danseurs de chacarera. La cordillère andine est à deux pas, et vous pouvez admirer sur votre chemin de superbes formations géologiques rouges et ocres si vous vous aventurez jusqu’à Cafayate au sud ou dans les vallées de Pumamarca et Humahuaca au nord. De l’autre côté de la frontière avec le Chili, vous arrivez à San Pedro d’Atacama, dans le désert le plus aride au monde. Il est saisissant d’admirer le contraste entre l’absence totale de végétation et la vallée de Jerez voisine. Vous pouvez à votre guise vous baigner dans les thermes de Puritama, vous promener dans la Vallée de la mort, monter de la Gorge du diable au sommet de la corniche de sel pour admirer la vallée de la Lune, le salar d’Atacama et le volcan Licancabur. Sans compter les lagunes et autres geysers… tout un programme !

 

Mendoza / Santiago / Valparaiso

Bodega de Mendoza
La traversée des Andes est particulièrement impressionnante entre Mendoza et Santiago ; vous voyagez à l’ombre tutélaire de l’Aconcagua, le toit des Andes. Au programme, visite des bodegas et dégustations tout au long de la Vallée de Uco, juste au sud de Mendoza. Une fois votre opinion faite sur le vin argentin, il n’y a plus qu’à franchir la frontière pour comparer avec les nectars chiliens de la région de Santiago. Un régal pour les papilles ! Et pour vous remettre de ces émotions gustatives, quoi de tel qu’un tour au bord de l’Océan Pacifique, dans la ville multicolore de Valparaiso.

 

Bariloche / Puerto Montt

Alentours de Bariloche
Les amoureux des grands espaces verdoyants ne résisteront pas à la Patagonie des Lacs. Le plus recommandé est de se laisser guider par la Route des 7 Lacs côté argentin, qui serpente autour de Villa La Angostura à San Martin de Los Andes au nord de San Carlos de Bariloche. Du côté chilien, après un passage à Puerto Montt, le patrimoine culturel de l’île de Chiloé et ses églises de bois couronnera cette escapade entre terre et mer.

 

El Calafate / Torres del Paine

Torres del Paine
À l’extrême sud, la Patagonie australe accueille les amateurs de randonnées avec ses panoramas uniques sur des cimes escarpées et des glaciers. Après avoir admiré le glacier Perito Moreno, au coeur du parc national Los Glaciares proche d’El Calafate, il vaut le coup de continuer jusqu’au petit village d’El Chaltén qui offre un panorama unique sur le mont Fitz Roy. De l’autre côté de la frontière, les Torres del Paine sont tout aussi majestueuses, et la visite du parc national qui les abrite est un incontournable pour les amoureux de la nature.

error: Contenu est protégé.