Le Chili et l’Argentine en 15 jours

Le Chili et l’Argentine sont voisins sur 5308 kilomètres, ce qui laisse l’embarras du choix pour les régions à visiter. La frontière qui les sépare est la troisième plus longue au monde juste après Canada / États-Unis et Russie / Kazakhstan… avec 38 points de passage entre les deux pays ; une belle invitation pour jouer à saute mouton entre les deux pays. Voici quelques exemples.

 

Nord-Ouest argentin et San Pedro de Atacama, via le Paso de Jama

Salta et San Pedro de Atacama, via le Paso de Jama

Dans le nord-ouest de l’Argentine, l’exploration des hautes vallées et de l’Altiplano se combine bien avec celle de la région de San Pedro de Atacama au Chili. Vous commencez côté argentin par la ville de Salta qui n’a pas volé son surnom de  » Salta la linda » avec sa charmante place d’armes et sa belle cathédrale. Dans la vallées des Calchaquies, ne ratez pas le tour des bodegas de Cafayate, pour découvrir le fameux cépage torrontès, un vin blanc qui laisse rêveur ! Au nord de Salta, ce sont les sommets autour de Pumamarca et Humahuaca qui étourdissent par leurs nuances de couleurs. Vous poursuivez la route des Salinas Grandes vers l’ouest, vous voilà au Chili après le paso de Jama à 4200 m. Vous n’avez plus qu’à rayonner depuis San Pedro d’Atacama pour explorer les merveilles que recèle cette région désertique. Les incontournables de la région : les lagunes Miscanti et Miñiques dans lesquelles se reflètent les volcans, les Geysers du Tatio avec leurs fumerolles qui paraissent d’un autre monde, et les trois lagunes au beau milieu du Salar : lagune de Cejar, Tebinquinche et les Ojos de Agua. Attention car l’étape de Purmamaca à San Pedro de Atacama a une distance de 411 km, soit 6 à 8 heures de route selon les arrêts, un parcours tout en haute altitude. Il convient d’être bien acclimaté à l’altitude avant cette traversée. Celle-ci peut s’effectuer en bus de ligne ou avec l’une de nos voitures avec chauffeur-guide privé.

 

Mendoza, Santa Cruz & Casablanca, via le Christ Rédempteur des Andes

Mendoza et Santa Cruz, via le Christ Rédempteur des Andes

Argentine comme Chili sont devenus des producteurs de vins de tout premier ordre. 900 bodegas en Argentine et 400 viñas au Chili laissent l’embarras du choix pour des visites. Chaque bodegas est un petit univers. Il est important de bien les sélectionner pour avoir un parcours cohérent et diversifié. Celui-ci commence dans la région de Mendoza depuis Lujan de Cuyo jusqu’aux bodegas stylées de la vallée de Uco. Puis, la Route n°7 vous mène jusqu’à l’entrée du parc Aconcagua. Vous franchissez les reliefs frontaliers au tunnel du Christ Rédempteur qui débouche sur le Paso de los Libertadores. L’aventure œnologique reprend dans la vallée de Maipo au sud de la capitale chilienne. Le circuit passe par les deux plus célèbres vallées du vin chilien Colchagua et Casablaca. La route des vins Argentine Chili se termine les pieds dans le l’eau du Pacifique, dans la charmante ville de Valparaiso. On peut bien sûr imaginer un parcours dans l’autre sens et avec d’autres régions de vin. Chaque bodega a ses jours et horaires d’ouverture; plusieurs options de visites. Il convient de réserver et de préparer minutieusement ce parcours thématique.

 

Bariloche et Puerto Varas, via le Paso Mamuil Malal

Bariloche et Puerto Varas, via Mamuil Malal

Côté Argentine, les parcs nationaux Nahuel Huapi et Lanin occupent la majeur partie de votre séjour. De charmantes routes vous font faire le tour des lacs, passent par les stations lacustres de Bariloche, Villa La Angostura et San Martin de Los Andes. De nombreuses activités, sentiers de randonnées, excursions nautiques et remontes pentes existent dans la région préférée des argentins. Le volcan Lanin entouré d’arbres araucarias est une carte postale inoubliable. Le passage du col Mamuil Malal – Tromen est facile et prélude d’une nouvelle aventure en terre chilienne. Le côté chilien est très différent avec comme stars paysagères le volcan Villarica et volcan Osorno. Enfin, on associe souvent la découverte des lacs et volcans chiliens avec la Grande île de Chiloé.

Dans la région trois autres options sont possible pour passer au Chili : la traversée des lacs au départ de la péninsule de Llao llao (formidable, mais il n’est pas possible de passer en auto), le Paso Cardenal Samoré situé peu au-delà de Villa La Angostura et qui débouche à Puyehue et Osorno. Et le Paso Hua-hum, plus difficile car il y a 40 km de piste rocailleuse entre San Martin de Los Andes et le bac chilien du lac Pirihueico. Mais là en revanche, on peut embarquer sur le ferry avec son auto. Un circuit en Patagonie de Lacs entre Argentine et Chili se décline en une multitude de parcours touristiques.

 

El Calafate et Torres del Paine, via Villa Cerro Castillo

El Calafate et Paine, via Villa Cerro Castillo

Difficile de choisir entre Patagonie australe chilienne et argentine… Si bien que le mieux est de découvrir les deux au cours d’un même voyage ! Ce n’est d’ailleurs qu’en 1998 qu’un accord binational a précisé la frontière dans la région du mont Fitz Roy. Du côté argentin, la ville de El Calafate est incontournable en raison de son aéroport mais surtout pour le très célèbre glacier Perito Moreno. Pour les marcheurs, rien de plus merveilleux qu’une randonnée le massif du Fitz Roy à partir du village de El Chaltén. Après 4 heures de route goudronnée depuis El Calafate, vous passez au Chili par le poste argentin de Cancha Carrera et le village chilien de Cerro Castillo. Vous voilà au pied des Tours et Cornes du Paine, célèbres pour leur couleurs et leurs formes. Il est possible de dormir à Puerto Natales ou bien dans des hôtels à l’intérieur ou à proximité du parc. Le combiné Patagonie des Glaciers Argentine Chili s’effectue avec chauffeur-guide privé ou bien en formule Autotour.

error: Content is protected !!